Le dilemme de Magdalena Zernicka-Goetz, mère et cultivatrice d’embryons

Pendant neuf ans, Magdalena Zernicka-Goetz a gardé pour elle son secret. Et puis, soudain, l’évidence s’est imposée : entre sa vie scientifique et son expérience de mère, l’écho était trop puissant, trop plein de sens. Au moment où, en mai 2016, était rendue publique la percée scientifique réalisée par son laboratoire – la culture d’embryons humains in vitro pendant treize jours –, la patronne du laboratoire de biologie moléculaire de l’université de Cambridge a révélé publiquement d’où lui était venue l’intuition ayant conduit à cette avancée saluée dans le monde entier.

« Je voulais m’adresser non seulement à la communauté scientifique,lunette de vue guess, mais aux gens,tom ford homme, aux parents. Je savais que mon histoire allait les toucher », prévient la scientifique, dont les roulements de « r » renforcent le charme indéniable. C’était en 2007, elle avait 44 ans et une vie professionnelle si remplie qu’un deuxième enfant n’était pas au programme. Pourtant, il s’est annoncé.

La photo d’un petit Simon souriant rayonne aujourd’hui dans le bureau de la professeure, dont la décoration n’est pas banale. Non loin du tableau blanc recouvert de croquis scientifiques,adidas yeezy 350 boost v2 steel grey, le portrait d’une femme à la robe constellée d’embryons se détache sur une pluie de spermatozoïdes. Près de la fenêtre trône une déesse ghanéenne de la fertilité sculptée.

« Une incroyable coïncidence »

Pourtant, l’attente de Simon avait mal commencé. Le test CVS pratiqué au troisième mois avait décelé de graves anomalies chromosomiques dans 30 % des cellules du placenta. « Quand vous recevez une aussi mauvaise nouvelle, votre cerveau travaille en accéléré, témoigne Magdalena Zernicka-Goetz. J’ai voulu positiver, formuler une hypothèse scientifique plausible pour pouvoir continuer ma grossesse. » Les cellules anormales allaient-elles participer à la formation du futur bébé ou uniquement du placenta ?

Alors que sa grossesse reste encore inconnue de son équipe,…

Advertisements